Lorsque l’on parle de réussite, on pense assez naturellement aux objectifs qui peuvent y être associés.
Et c’est souvent là que les choses se compliquent.

Pourquoi les objectifs ont-ils l’air si faciles à atteindre pour certains, alors que d’autres ont tant de mal à obtenir ce qu’ils veulent ?

Qu’est-ce qui fait la différence entre tout ce que vous arrivez à réaliser avec fluidité, et ce sujet précis qui vous bloque et/ou vous prend la tête en ce moment ?

C’est ce que je vous propose d’analyser dans cet article.

Réussir à atteindre ses objectifs

Avantages et inconvénients de se fixer des objectifs ?

Les objectifs, certains ne jurent que par eux pour faire évoluer leur vie, et d’autres ont simplement arrêté de s’en fixer, fatigués et découragés de ne pas réussir à les atteindre.

Et vous, avez-vous des objectifs ?
Pouvons-nous vivre sans objectif ?

Voyons cela ensemble.

Les avantages d’avoir des objectifs

Comme nous l’avons vu dans le dictionnaire de l’épanouissement, le fait d’avoir des objectifs nous aide à nous projeter dans un avenir meilleur.

En définissant un objectif, vous vous placez dans une dynamique de progression, qui vous pousse à aller de l’avant.
Vous vous projetez ainsi dans l’espoir d’une réalité future qui vous apportera davantage de satisfaction que celle que vous vivez aujourd’hui.

Le premier avantage d’un objectif est donc de vous mettre dans un élan positif.

Parce que l’être humain est un être de mouvement, un être d’expérience.
L’immobilisme, le fait de vivre au jour le jour sans perspective, de façon prolongée, est source d’inquiétude et de souffrance pour un individu.
Cette perte de motivation et d’espoir entraîne une perte de sens, d’estime et de confiance en soi, qui nécessite souvent l’aide de professionnels.

Donc l’utilité première des objectifs est d’entretenir votre volonté et votre motivation, et de vous garder en mouvement.

 

Le second avantage d’un objectif est de vous apporter du bonheur !

En effet, avoir un désir et avancer dans la direction de celui-ci augmente notre niveau de bonheur.
Les hormones telles que la dopamine et la sérotonine, aussi appelées hormones du bonheur, sont naturellement sécrétées par notre corps lorsque nous nous engageons dans des projets et des actions qui nous passionnent.

Le fait de progresser vers un objectif qui vous tient à cœur et auquel vous croyez, augmente considérablement votre niveau d’excitation, votre sentiment de bien-être, et vous place dans un état d’esprit beaucoup plus positif.

 

Et enfin, le troisième avantage de se fixer des objectifs c’est de vous donner l’occasion de développer votre potentiel.
Définir un objectif c’est vouloir obtenir un résultat que vous n’avez pas encore aujourd’hui.

Pour y parvenir, vous devrez donc faire des choses différentes, développer de nouvelles compétences, côtoyer de nouvelles personnes…

Et plus important encore, vous devrez devenir une meilleure version de vous-même.

Et ça c’est magnifique !
Vos objectifs sont de formidables opportunités de mieux vous connaître et de vous dépasser.

 

Les inconvénients des objectifs

Mais si tout était si beau, tout le monde prendrait plaisir à se fixer des objectifs et à s’en rapprocher un peu plus chaque jour…
La réalité est moins réjouissante, et les objectifs présentent deux inconvénients majeurs.

Si l’objectif est mal défini, il peut vous amener à vous mentir à vous-même

L’objectif de quitter son job et de vivre “la belle vie” conduit certains à s’enfoncer dans une addiction aux jeux d’argent…

L’objectif de développer sa carrière professionnelle conduit d’autres à sacrifier leur vie personnelle…

L’objectif d’intégrer un certain cercle social peut nous conduire à adopter des comportements et/ou des attitudes qui ne sont pas véritablement en accord avec notre identité…

Les exemples de la sorte peuvent être nombreux.

Un objectif mal défini s’avère dangereux car il vous conduira à vous perdre de vue, et à avancer dans une mauvaise direction pour vous-même !

Les objectifs peuvent constituer d’importants facteurs de stress
Et enfin, l’un des plus gros inconvénients des objectifs réside dans la pression psychologique et sociale qui les accompagne souvent.

Lorsqu’il est question d’atteindre un résultat, plus l’enjeu que vous y associez est grand, et plus vous êtes aux prises avec la peur et le doute de ne pas être en capacité de l’atteindre.

 

De nombreuses interrogations surviennent alors :

Suis-je vraiment à la hauteur ?
Y ai-je droit ?
Que va-t’il se passer si je n’y arrive pas ?
Que vont-ils penser de moi

Ce dialogue intérieur incessant vient alors affecter votre niveau de confiance et vous pousser au découragement.

 

Mais alors voyons comment vous devriez procéder pour mettre vos objectifs au service de votre épanouissement.

Comment définir efficacement un objectif ?

Un objectif doit-il être précis ?

Cette question revient souvent : à quel point doit-on définir précisément un objectif ?

En réponse à cette question il est bon de noter que la précision n’implique pas nécessairement l’obstination.

En effet, il est important de déterminer précisément votre destination, tout en gardant une grande flexibilité sur le chemin qui vous y mènera.

Parce que je ne vous apprends rien en affirmant que la vie est faite de nombreux imprévus avec lesquels il vous faudra inévitablement composer !

Par exemple, pour entreprendre dans le secteur d’activité de la restauration, il serait dommage de vous restreindre en cherchant uniquement à obtenir du financement bancaire.

Votre concept et votre business plan devront être très précis pour vous assurer de la rentabilité du projet, séduire vos partenaires et mettre toutes les chances de votre côté pour mener cette activité au succès.
Mais pour autant vous gagnerez à ne pas être trop rigide dans l’exécution de votre plan d’action.

Flexibilité et ouverture aux opportunités seront alors vos meilleurs alliés !

 

Les critères d’un bon objectif

Mais alors comment procéder pour s’assurer de définir correctement un objectif ?
Quels en sont les critères ?

Dans l’épisode n°3 du podcast je vous ai présenté la méthode S.M.A.R.T. pour formuler efficacement vos objectifs.

Cette méthode vous propose les 5 critères suivants :

  • Spécifique
  • Mesurable
  • Ambitieux
  • Réaliste
  • Temporellement défini

Même si ce modèle offre l’avantage d’être très accessible et bien connu dans les milieux du management et du marketing, il faut admettre que la méthode S.M.A.R.T. présente des limites importantes quand il est question de l’épanouissement de l’individu.

En coaching, nous allons plus loin en creusant le sens profond que vous donnez à votre objectif, ainsi que la cohérence par rapport à vos valeurs et à vos facteurs de motivation.

Un objectif qui ne serait pas en accord avec votre identité profonde vous conduirait à moyen ou long terme à une perte de sens et une perte d’estime de vous-même.

Un bon objectif est une expérience que vous désirez ardemment vivre et qui vous conduira à devenir une version “plus évoluée” de vous-même.
Une version de vous-même que vous aimerez profondément ÊTRE !

 

Ce qui compte vraiment dans votre objectif

“Ne souhaitez pas que ce soit plus facile, souhaitez être meilleure.
Ne souhaitez pas moins de problèmes, souhaitez plus de compétences.
Ne souhaitez pas moins de défis, souhaitez plus de sagesse.” – Jim Rohn

Le plus important dans votre objectif, ce n’est pas le résultat en lui-même, c’est la personne que vous devenez en l’atteignant !

Plus vous parviendrez à vous détacher du résultat final et à nourrir une profonde confiance en sa réalisation, et plus vous prendrez plaisir à avancer.

Qu’est-ce qui vous empêche d’atteindre vos objectifs ?

Voyons donc plus en détail les éléments qui peuvent vous détourner de l’atteinte de vos objectifs.

Où mettez-vous votre énergie ?

Lorsque l’on poursuit un objectif, l’une des principales difficultés rencontrées est dans la gestion de l’énergie qu’on y met.

  • Analyser la situation et faire des choix
  • Définir un plan d’action efficace
  • Se donner les moyens de mettre en oeuvre son plan d’action
  • Conserver la motivation sur la durée
  • Faire face aux imprévus
  • Résister au découragement
  • Affronter les influences extérieurs négatives

Plus votre objectif sera ambitieux et plus nombreuses seront les occasions d’y renoncer.

Vous devrez apprendre à vous adapter face aux “zones de turbulences”, et à faire du temps un véritable allié.

Votre travail consistera alors à faire que votre désir devienne plus fort que vos peurs et vos excuses !

Évitez de vous disperser, et restez focalisé.e sur la vision claire et puissante des bénéfices que vous apporteront cet objectif.

“Le meilleur moyen de se préparer à atteindre un objectif, c’est de s’imaginer qu’on l’a déjà atteint.“ – Dominique Glocheux

 

Identifiez et levez vos blocages

D’autres facteurs entrent en jeu et participent à freiner votre progression vers votre objectif.

Une faible estime de vous-même ou des phénomènes de loyauté par rapport à votre environnement peuvent vous conduire à auto-saboter vos efforts et vous empêcher d’avancer.

La peur de l’échec et du rejet, mais également la peur de la réussite se révèlent également souvent à l’origine de nombreux blocages.

Il est capital de rester à l’écoute de vos ressentis tout au long de votre progression, et de faire ce travail, seul.e ou en vous faisant accompagner par un coach professionnel ou un thérapeute, consistant à mettre des mots sur vos éléments bloquants.

Ce n’est qu’une fois identifié, qu’un élément bloquant peut être accepté et nettoyé !

 

Évitez la procrastination

Le phénomène de la procrastination consiste pour une individu à systématiquement se trouver des raisons de remettre au lendemain son passage à l’action, même lorsqu’il croit vouloir sincèrement aller de l’avant.

Il s’agit-là d’une stratégie très intelligente, que nous utilisons quasiment tous, pour rester dans une certaine zone de confort et un niveau de sécurité que nous jugeons acceptable.

Cette attitude se révèle être intéressante à analyser car elle est porteuse de sens et vous permet de vous assurer de la justesse de votre objectif !

Lorsque vous êtes véritablement aligné.e avec votre objectif, l’action n’est plus un problème.

Les notions d’obligation et de contrainte laissent alors place au plaisir et à la fluidité.

Donc si vous êtes confronté.e à la procrastination, au lieu de chercher à l’affronter, apprenez plutôt à la comprendre pour qu’elle n’ai plus de raison d’être !