Pour ce 10ème épisode du podcast JCLR, j’ai le plaisir d’accueillir mon tout 1er invité, pour un bel échange sur le lien étroit qu’il existe entre l’échec et la réussite.

Enzo Colucci est l’hôte du podcast “Phénix : l’échec mention très bien” dans lequel il reçoit des invités qui parlent en toute authenticité de leur parcours inspirant et de la manière dont ils ont réussi à renaître après l’échec.

Enzo nous livre un condensé des pépites partagées par ses invités, et nous fait part de sa propre expérience pour faire face à l’adversité.

Une interview riche que je t’invite à écouter, pour toi aussi sortir plus fort.e des moments difficiles que tu peux traverser !

⬇ Écouter l’épisode

Échec vs Réussite : les définitions

Échec et Réussite constituent les 2 faces d’une même pièce.
Ces deux notions sont indissociables et nous concernent tous, dans tous les domaines de notre vie (échec scolaire, échec sportif, échec professionnel, échec sentimental, problèmes de santé…).

Vivre l’échec c’est avoir le sentiment que rien ne va dans ta vie, et être aux prises avec la peur et le doute.

“Tu es vraiment au fond du trou, tu as l’impression que ta vie c’est de la merde, que toi-même tu es une merde et que tu n’arrives à rien ! Mais heureusement, dans chaque période d’échec, il existe un temps du rebond.”

 

L’échec force la remise en question et permet de recommencer en partant d’une meilleure base.
C’est pourquoi les plus grands succès arrivent souvent après d’importantes phases d’échec.

“Il y a toujours une phase ascendante après avoir touché le fond. […] je me suis rendu compte que mes échecs étaient les moments d’apprentissage les plus marquants de ma vie.
Ce n’est pas grave d’échouer dans la vie, ça fait partie du process, c’est comme ça qu’on apprend. […] Ce qui ne te tue pas te rend plus fort !

L’échec est un état transitoire !
Il ne s’agit que d’un résultat, auquel tu ne dois pas t’arrêter, mais à partir duquel tu peux rebondir vers des expériences plus épanouissantes.

Transformer ses échecs en réussite

Rebondir après un échec c’est mettre en corrélation la patience et le mouvement.

Phase 1 : Prise de recul et introspection

Le temps est ton meilleur allié, c’est lui qui t’aide à cicatriser les blessures causées par la violence de l’expérience vécue.
Donc n’aie pas peur de te laisser du temps !

“La 1ère option, tu te mets en boule, tu pleures toutes les larmes de ton corps, et tu restes statique.”

Cette phase est totalement légitime.
Vis-là pleinement pendant une durée définie, si tu en ressens le besoin, mais veille surtout à ne pas perdre de vue la phase suivante.

Phase 2 : Action et ouverture aux opportunités

Mais te plaindre indéfiniment ou rejeter la faute sur les autres n’arrangera en rien ta situation.
Pour transformer tes échecs en réussite tu dois faire le choix d’apprendre de tes erreurs !

“La 2ème option est de relever la tête, et de dire OK, j’ai compris mes erreurs et je ne vais pas refaire la même chose. Je décide que demain soit un autre jour !”

 

Enzo nous raconte (à écouter à 11min20) la grosse période de doute qu’il a connu après le bac.

“Cette expérience a forgé ma mentalité actuelle, et mes choix de carrière qui ont découlés derrière. Elle m’a donné énormément confiance en moi, et si je suis qui je suis aujourd’hui c’est vraiment en partie GRÀCE à cet échec !”

Autorise-toi la phase 1 :
Prends du recul, pleure, apprends à t’écouter, à identifier et respecter tes besoins…
Pour mieux rebondir en phase 2 :
Choisis de continuer à aller de l’avant, malgré la douleur et l’incertitude.
Faire ainsi preuve de résilience et d’ouverture constitue le meilleur moyen de te créer des opportunités que tu n’imaginais pas jusqu’alors !

1 Construis-toi un entourage positif et bienveillant

Apprends à te tenir à distance des personnes négatives ou qui te sont toxiques, et choisis de t’entourer de personnes qui t’inspirent, t’encouragent dans ta progression sans te juger.

“Tu ne peux pas escompter avoir une vie heureuse si tu n’as que du négatif autour de toi !
On est la somme des 5 personnes qu’on côtoie le plus. Donc si ces 5 personnes autour de toi, elles te veulent du bien, elles te tirent vers le haut, que tu t’en inspires, ça ne peut être que positif pour toi derrière.”

2 Remets-toi vite en selle après une chute et va provoquer la chance

Passe le moins de temps possible dans la phase 1 abordée précédemment.
Définis-toi de nouveaux objectifs atteignables et privilégie le mouvement et l’action sur la durée.

Va de l’avant, un pas après l’autre, sans te comparer aux autres, deviens une meilleure version de toi-même par rapport à celle d’hier !

3 Cultive la gratitude et accueille le merveilleux dans ta vie

Enzo partage son expérience du journal de gratitude :

“Ok, aujourd’hui je note 5 choses positives de ma journée, aussi infimes soient-elles. Ca peut etre : j’ai réussi à avoir ce rendez-vous, j’ai enfin reçu mon colis que j’attendais depuis 1 semaine, j’ai fait un call avec ma grand-mère ça faisait longtemps que je ne l’avais pas eu […] note les petites choses positives du quotidien pour te permettre de prendre du recul et de te dire, ah ma journée c’est pas tant de la merde que ça ! […] La vie n’est pas si triste et il y a plein de belles choses qui arrivent.”

Cet exercice simple t’aide à mieux te connaître, à développer un état d’esprit plus positif et à t’ouvrir aux opportunités qui se présentent à toi.

Identifie ton Pourquoi, ce qui t’anime au quotidien, et donne le meilleur de toi-même dans tout ce que tu fais !

 

L’accompagnement : comment se faire aider face à l’échec ?

Que ça soit par un entourage bienveillant, par un ou des mentors, par un coach professionnel ou par un thérapeute…l’important est de savoir se faire accompagner dans ces périodes de vie plus sombres.

Ne reste pas seul.e. N’aie pas peur ou honte de demander de l’aide !
Apprends à exprimer tes difficultés et tes besoins pour mieux aller de l’avant.

Apprendre à mieux gérer ton stress et tes émotions, clarifier tes pensées pour savoir quelle direction prendre, retrouver de l’énergie et de la motivation, identifier et te libérer de la structure mentale qui a créé en toi ces éléments bloquants.
Autant de bénéfices que tu peux tirer d’un accompagnement efficace.

Teste des formes d’accompagnement et des méthodes différentes; là encore, reste en mouvement pour trouver les solutions concrètes qui te correspondent !

Si tu veux parler de ta problématique et mieux savoir comment je peux concrètement t’accompagner, réserve ta séance découverte juste ici (gratuitement et sans engagement).

3 clés pour sortir grandi.e d’un échec

(à écouter à 32min30)

  1. Accepter les moments Down avec bienveillance : C’est normal d’avoir peur, c’est normal de sentir parfois que tout va mal et qu’on ne réussit rien. Il faut juste ne pas trop se flageller, arriver à être moins dur envers soi-même pour se permettre d’avancer. Donc pour cela justement aie un entourage positif…”
  2. Faire preuve d’optimisme et de résilience : “Soit rassuré.e, le temps du rebond existe toujours. Il est plus ou moins long chez les personnes, ça dépend vraiment de ce que tu as vécu, de qui tu es, de ton hyperémotivité face à l’échec […], il faut rester en mouvement le plus possible, il ne faut pas se décourager. Plein de gens ont connu l’échec et des échecs catastrophiques, et tant qu’on n’est pas mort, on a la chance d’être sur Terre, et ça pour le coup il faut vraiment s’en rappeler […] la vie c’est des petits instants de bonheur comme ça et il ne faut pas toujours chercher l’excellence. Les choses elles viennent à toi si tu t’en donne les moyens…”
  3. Trouver ta routine pour mieux te connaître : Crée-toi ta propre routine quotidienne. Itère, vois ce que tu aimes faire […] donne-toi le droit d’implémenter des choses dans ta routine, de tester et de la changer […] et je sais qu’au moins, je prends du temps pour moi, et quand je fais face à ces périodes d’incertitude au cours de ma journée, j’ai les armes pour les affronter, parce que ça fait du bien de se dire ok, là il m’arrive une merde mais j’ai pris du temps pour moi ce matin, ça va bien, j’ai de la chance […] souffle, ça va bien se passer…”

 

Merci à Enzo pour ce bel échange et à toi d’être là ! 🦋

Partager ce contenu :